Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 00:05

Finalement, je dois le confesser: j'en n'ai rien à secouer (excuser la trivialité) de savoir si NS (notre sainteté, notre seigneur, comme vous voulez) s'envoie en l'air ou se déchire en couple. Tout ce que je vois, moi, pékin moyen c'est que le premier cercle présidentiel, les hommes de la Firme, comme ils se nomment eux même, sont montés au créneau pour dézinguer Rachida Dati, ex-soeurette de Cécilia. Les hommes de la Firme qui avaient été écartés de l'entourage présidentiel par l'ex première dame. Charon sait qui il flingue et pourquoi : il veut devenir l'un des poids lourds de l'opposition à Paris et il s'oppose... à Rachida Dati. Voilà le fond de l'affaire : tripatouillage et magouilles politiques. A cela on va ajouter le petit mot de Vincent Peillon qui, au cours d'une émission sur France Inter, glisse au passage que "la rumeur" a été lancée par Rachida Dati. Dans la même émission il s'en prend, toujours au passage, à Fadela Amara, ancienne crypto socialiste, pour ne pas dire néo socialiste parce que ça rappellerait des souvenirs aux anciens. Rachida Dati, Fadela Amara? Est-ce un hasard que Vincent Peillon s'en prenne à ces deux femmes? Lui qui a cru faire un coup politique en voulant affronter le néosocialiste (là on peut le dire) Eric Besson avant de se dégonfler au dernier moment...

Que les Charon et Peillon continuent comme ça, qu'ils donnent cette image si piètre de la politique et on risque un matin de se réveiller dans une société vert-de-gris.

Partager cet article

Repost 0
Published by jacky-c-frenezye
commenter cet article

commentaires