Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 01:08

Eric Woerth, ancien ministre du budget, trésorier de l’UMP, maire de Chantilly, actuel ministre du Travail, n’est pas content. C’est insupportable, dit-il, d’entendre « depuis trois semaines, tous les jours des torrents d'insultes, des torrents de haine alors que je n’ai rien à me reprocher », a t- il ainsi déclaré ce 6 juillet sur TF1. Où sont les torrents d’insultes ? Que M. Woerth cite une phrase de ses adversaires politiques ! Mais même ça, il ne peut pas le faire.

« Si je démissionne, dit-il encore, je leur donne raison et à ce moment-là plus personne n'est jamais protégé en France contre n'importe quelle rumeur ou ignominie. »


Rumeur ? Eric Woerth a t-il en même temps été ministre du Budget et trésorier de l’UMP. Est-il si difficile de comprendre que lorsque le trésorier va chercher des donations, le donateur sait bien qu’il a aussi à faire au ministre du budget ? N’est-ce pas un moyen de pression, fut-il subjectif ? Rumeur ? Florence Woerth, épouse du ministre du Budget et trésorier de l’UMP, n’était elle pas dans le même temps chargée, avec d’autres d’administrer le « familiy fund » de la femme la plus riche de France ? Tout cela est peut être légal. Mais cela pose bien la question des rapports entre l’argent et la politique, que M. Woerth le veuille ou non.


Ignominie ? C’est Eric Woerth qui le dit. C’est vrai : c’est une ignominie d’être à la fois trésorier du parti majoritaire et ministre du budget… Comme si, par exemple Brice Hortefeux, ministre de l’Intérieur était en même temps chef du service d’ordre de l’UMP.


Woerth pense qu’on veut l’empêcher de mener à bien sa contre réforme des retraites et il promet de ne plus être gentil.. Il nous explique comme tout cela est dur : « j'ai une femme, des enfants, des parents ». Personne ne dit mot sur ses enfants et ses parents. Si M. Woerth est au centre de l’actualité, c’est parce qu’il est cumulard d’une part et, d’autre part, porteur sans état d’âme d’une politique de régression sociale.

 

Le seul reproche que l’on puisse faire à Eric Woerth, c’est qu’il juge qu’il n’a rien à se reprocher…

Partager cet article

Repost 0
Published by jacky-c-frenezye
commenter cet article

commentaires