Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 23:48

On n'y croit pas, et pourtant c'est vrai. Le Monde daté du samedi 5 février 2011 a titré en page 7 : "A Tunis, une commission enquête sur les victimes de la révolution". On sait bien que selon la formule de Danton , "la révolution dévore ses propres enfants", mais tout de même. A la lecture de l'article on s'aperçoit que la commission travaille d'une part sur les "martyrs de la révolution", c'est à dire pour aider les victimes de la dictature et d'autre part sur les spoliés du benalisme, les victimes de la corruption et des spoliations. C'est "victimes de la dictature" qu'il aurait fallu titrer. Et bien non. Simplement une erreur, une confusion du titreur entre "martyrs" et "victimes", ou alors, le sentiment diffus que toute révolution est en soi un crime?

Partager cet article

Repost 0
Published by jacky-c-frenezye
commenter cet article

commentaires