Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 20:36

Dans le numéro  1060 (17 janvier 2012 - 22 Tevet 5772) d’IsraëInfos, Gerard Frej, parlant d’une réforme électorale en vue en Israël, écrit :  «  A titre de comparaison, pour être présent au second tour des élections législatives en France, il faut avoir recueilli des suffrages équivalents à au moins le quart des électeurs inscrits, et l'élection se fait à la majorité relative, par circonscription, et non pas sur l'ensemble des suffrages recueillis par un parti à l'échelon national comme c'est le cas en Israël. » Ce qui est évidemment faux. Pour être présent au second tour des législatives, et la barre est assez haute ainsi, il faut obtenir au moins 12,5% des inscrits. Pour être élu au premier tour, il faut la majorité (50% + 1 voix) des votants et 25% des inscrits.

Gerard Fredj informait sur la volonté du ministre des transports israélien Yisraël Katz de durcir la législation israélienne actuelle qui permet à une liste ayant 1,25% des suffrages d’avoir, à la proportionnelle, des députés. Ce que ne dit pas le journaliste c’est que cette proposition de Katz ne vise in fine qu’à réduire la représentation de ce que les dirigeants israéliens appellent les « partis arabes ». Parmi eux le Hadash-parti communiste d’Israël qui est un parti judéo-arabe.

Partager cet article

Repost 0
Published by jacky-c-frenezye
commenter cet article

commentaires