Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2010 2 08 /06 /juin /2010 17:31

Monsieur Goasguen, maire du 16 arrondissement de Paris, réputé, comme chacun sait, être un havre social, aime les juifs et Israël. C’est lui qui le dit. Il aime les juifs et Israël comme Georges Frêche, ex socialiste mais toujours « de gauche », président du conseil régional de Languedoc-Roussillon, l’ex éphémère Septimanie, qui le répétait après des allusions antisémites à peine déguisée visant Laurent Fabius.

Goasguen aime les juifs, mais il les aime à sa façon. Le Conseil de Paris veut-il augmenter le parc de logement social dans l’arrondissement dont Monsieur Goasguen est maire, il argumente en demandant si l’on veut que les habitants du 16eme portent l’étoile jaune. ("Si vous voulez, vous pouvez nous mettre une étoile jaune avec 16eme écrit dessus"). Sommer de s’expliquer, il justifie en disant qu’il voulait montrer par là qu'il ne voulait pas être pestiféré. (" quand je dis est ce que je dois mettre l'étoile jaune entendez je ne suis pas un pestiféré" Pestiféré ? Faut il rappeler à cet élu bien à droite que les porteurs de l’étoile jaune n’ont pas été simplement perçus comme « pestiférés », ils ont été séparés du reste de la population française et une bonne partie a été déportée et n’est pas revenue des camps de la mort, et qu’il s’agissait principalement des juifs des quartiers populaires.

J’aime les juifs, dit Goasguen qui vitupérait le matin même contre le "capital apatride" (langage ordurier de la droite des années trente). C’est une manière de dire que les juifs ne font pas partie du lot, sont une communauté à part. Dire j’aime les juifs c’est, en creux, dire qu’on peut ne pas les aimer… Israël a de bien curieux soutiens.

Partager cet article

Repost 0
Published by jacky-c-frenezye
commenter cet article

commentaires